Spécialisée en pédiatrie (0-20 ans) et périnatalité
514.792.0665

Encadrement de l’ostéopathie au Québec

Suite à des événements récents révélés par les médias, il est devenu nécessaire et urgent d’encadrer la profession d’ostéopathe. Toute la communauté ostéopathique a ressenti cette demande du public lorsqu’une pétition, non-officielle pour la reconnaissance et l’encadrement de l’ostéopathie, a  été signé par un grand nombre de personnes. Suite à cette pétition non-officiel, Ostéopathie Québec a décidé de lancer une pétition officielle à l’Assemblée nationale. Elle sera présenté le 26 mai. Nous avons besoin de vous. Signez ici

 

« Au Québec, on compte 46 ordres professionnels qui réglementent la profession de plus de 385 000 membres. Ces ordres sont constitués conformément au Code des professions. Ils doivent répondre aux exigences de cette loi-cadre.

Même si l’administration des ordres est autonome, c’est l’État qui leur a confié le mandat de réglementer et de surveiller les activités professionnelles qui peuvent comporter des risques pour le public. Ils sont les intervenants de première ligne du système professionnel.

La mission principale d’un ordre est de protéger le public, soit toutes les personnes qui utilisent des services professionnels dans les différentes sphères d’activités réglementées. L’ordre protège le public en s’acquittant adéquatement de son rôle et de ses responsabilités. »

(Texte de l’Office des professions du Québec)

Présentement, l’ostéopathie au Québec est une pratique exclusivement privée. C’est à dire que l’ostéopathie n’est pas pris en charge par le système de santé publique. Ainsi, les consultations se font aux frais des patients. Ceux qui ont des assurances peuvent se faire rembourser une partie ou la totalité des frais. La présence d’un ordre professionnel pour encadré la pratique de l’ostéopathie permettrait une meilleure collaboration interprofessionnelle car nous serions reconnus comme des professionnels de la santé au même titre que les physiothérapeutes par exemple. De plus, il est possible d’imaginer que le système de santé public pourrait prendre en charge une partie des soins voir la totalité.

La création d’un ordre professionnel pour les ostéopathes permettra également un encadrement de la formation pour l’obtention du titre. Aujourd’hui, le titre d’ostéopathe n’est pas réservé. C’est à dire que tout le monde peut se dire ostéopathe. Il est donc primordial présentement que chacun valide la formation de l’ostéopathe que vous aurez choisi.

En 2014, l’Office des professions du Québec (OPQ) a créé un groupe de travail afin de concrétiser l’encadrement légal de l’ostéopathie.

Laisser un commentaire

Me contacter

Link to my Facebook Page
Link to my Linkedin Page

Coordonnées

8431 Ave du Curé-Clermont
Anjou, Québec, H1K 1Y3
514-792-0665